19 octobre 2008

La peur et la violence comme méthode de formation/éducation via TIC et jeux "sérieux"

Je m'interroge ?

Avant il y avait les châtiments corporels



Aujourd'hui il y a les jeux sérieux autour de la violence faite à l'autre

UNHCR



Et je me demande si nous n'entretenons tout simplement pas cela

(Omar Khadr (Guantanamo Bay) Interrogation Tapes



J'ai comme le sentiment que nous alimentons le cercle de la violence...il me semble qu'apprendre à aimer les autres et leurs différences est plus formateur en actes qu'apprendre à avoir peur et à faire peur ? C'est la dimension de peur qui domine bien plus que le respect dans ce jeu...mais ne serait-ce pas là le message du jeu ???
ça ressemble fort à de la psycho-manipulation de masse par la peur...une approche très prisée on dirait en ce moment ! :-(

Et vous, qu'en pensez-vous ?

3 commentaires:

Muad'Dib a dit…

Même sentiment de malaise en essayant le jeu, notamment lorsqu'on se prend des coups de matraques sanglantes en affirmant ses droits...

Une fort étrange pédagogie où l'on se contente de subir...

florence Meichel a dit…

J'ai essayé d'y voir un peu plus clair ici après avoir lu Philippe Quéau

http://florencemeichel.blogspot.com/2008/10/le-sophisme-de-la-sociothrapie-la.html

En espérant que cela puisse faire avancer ta réflexion...plus on est nombreux à y réfléchir et mieux c'est je crois !

Contente de te voir passer par là ! :-)

jisee a dit…

Je suis assez également choqué et comment dire effrayé par le fait que pour une cause à priori "noble", ce soit la méthodologie la plus efficace des dictatures et de la servitude. Pour moi aucune fin ne justifie tous les moyens. Nous sommes clairement dans une idéologie de l'efficacité, de l'effraction de la servitude dont Camus disait qu'elle était la plus grande des passions du 20è siècle. dans ce cas "enseignement" devient "en saignement" : une homophonie pas des plus heureuses ...