27 janvier 2009

Communautés de pratique : de la conversation à la collaboration

Communautés de pratique : de la conversation à la collaboration - M2IE : le blog du management de l'IE et de l'entreprise 2.0

C'est clairement orienté objectifs et efficacité !
Mais pour ma part, je pense que cette approche est la mort des communautés de pratiques qui s'appuiyent d'avantage sur la coopération et l'efficience...la collaboration doit s'inscrire naturellement dans le processus à certains moments particuliers mais pas devenir un mode de fonctionnement systématique...sauf à vouloir les transformer en killer-entreprise : rien de très durable en somme !




Source : https://twitter.com/Bouillon

5 commentaires:

Sylvain | Akostic.com a dit…

Bonjour Florence! Excellente source :)

Sylvain a dit…

C'est sûr qu'il y a des écueils à éviter ; il ne faut pas remplacer un dogme par un autre !

Mais (à moins que ce ne soit ma compréhension limitée de l'anglais qui soit en cause!), il y a des éléments dont on peut s'inspirer dans ce SlideShare, non ?

Gaël PLANTIN a dit…

Même remarque que Sylvain, le musicien ;o) !

La présentation peut être vue comme une monographie dont chacun pourra s'inspirer en fonction de son vécu et, pour te rejoindre Florence, de son besoin ponctuel.

En France, je précise car certain dise qu'outre-atlantique l'action prime sur les palabres ;o))), les profs aiment bien se réunir en réunion d'échange de pratique.
Le contenu évoqué est riche, malheureusement, il s'évapore dès que la porte s'ouvre : aucune formalisation donc aucune exploitation ni appropriation possible.

Les pistes évoquées dans ta source pourraient contribuer à faire évoluer cet état de fait !

Enfin, il me semble que les nombreux Forums sur Internet témoignent de l'engouement pour ces pratiques.

François GUITE faisait récemment allusion à l'intelligence collective, soulignant la démocratisation sous-jacente.

Au delà des systématismes, il faut accepter l'idée qu'un peu d'organisation méthodologique puisse garantir l'accès et la pérennisation du savoir de chacun au profit du plus grand nombre...

Gaël PLANTIN a dit…

J'ai omis de citer ceci, signalé par JADLAT : Communautés de pratiques, communautés d\'intérêts qui témoigne notamment de l'intérêt de disposer des outils et des méthodes pour organiser le partage et la collaboration.

florence Meichel a dit…

Sur Apprendre2.0, rien n'empêche les gens de s'organiser autour des groupes projet ? C'est justement tout l'intérêt d'une plateforme NING qui permet de concilier souplesse et organisation sur un même espace ! Mais ça suppose que les gens qui lancent des groupes aient vraiment envie de la faire vivre...et ça c'est une autre histoire ! :-(