5 janvier 2009

Sites vs réseau social P2P

Passionnante discussion lancée par David Cordina sur twitter hier et reprise par pator29 aujourd'hui avec la participation active de Carole Fabre

Question de départ :
La qualité qui rend "durable un outil (twitter ou autre) est-elle liée à ses continuités dans le "monde réel", seules créatrices de réseau ?

Ma réponse
je dirais que c'est plutôt l'outil qui doit être la continuité du réseau plutôt que le réseau la continuité de l'outil, le design de l'outil doit donc refléter la structure du réseau...Or la plupart du temps il n'y a pas de choix laissé aux acteurs : c'est la structure centralisée qui est imposée et celle ci façonne un site social et non pas un réseau social : par définition, la notion de site social est à rapprocher de sa structuration centralisée !
A l'inverse, un réseau social est soutenu par une structure acentrée : la forme type du réseau social est celle du P2P.

Par exemple quand Olivier Auber explique que la structure de twitter n'est pas durable, c'est tout simplement parce qu'elle est centrée ! L'idéal serait que sa structure soit répartie entre tous les acteurs...un identi-ca en P2P en quelque sorte !

Le design des outils qu'utilisent les acteurs des réseaux sociaux est donc particulièrement important puisqu'il a une incidence directe sur la nature de nos relations...le problème c'est que cette dimension est le plus souvent occultée et que les acteurs n'en ont pas conscience! Et pour être honnête, ça arrange bien les affaires des gestionnaires de sites comme facebook et consoeurs : en définitive, nous nourrissons un graphe social qui appartient en totalité aux gestionnaires de ces sites alors que cette richesse devrait être avant tout la nôtre
ça me rappelle une discussion chez Francis Pisani : http://tinyurl.com/7f8tmv

En fait l'organisation imposée des sites sociaux et de leur graphes en système centralisé permet et facilite l'exploitation des données fournies par les acteurs :
"les "amis" sont la marque de la procédure relationnelle qu’impose Facebook." http://tinyurl.com/872bh3
Ce formalisme a donc ici une valeur de calcul qui est imposé à des fins d'exploitation ! Et ces fins n'ont rien à voir avec la nature de nos discussions et leurs finalités propres ! enfin il me semble ! :-)....Pourtant elles les influencent dans la mesure ou les sites sociaux font des individus des documents exploitables par gestionnaires ! (marketing entre autre)

Étant donné l'importance du design pour ces les réseaux, l'angle P2P modifie complètement la perspective relationnelle puisque la structure devient une structure répartie !

Pour avancer dans cette voie, nous avons un gros boulot d'accompagnement et d'explicitation à faire a plusieurs niveaux :
- tout d'abord permettre aux acteurs de toucher du doigt ces différences de structure et leur impact relationnels...de ce point de vue, l'expérience du générateur poïétique est très pertinente
- D'autre part, le P2P : c'est pas la jungle...Il y a de nombreux repérages éthiques à construire à la fois sur la plan individuel et collectif

Au niveau des outils, Charles Nepote me et Olivier Auber signalent :

Outil réseau social en P2P : http://noserub.com/

Tutoriel : http://static.noserub.com/screencasts/noserub_tour02.mov

Pour tester : http://identoo.com/

3 commentaires:

CharlesNepote a dit…

Pour rendre à César... c'est Olivier Auber qui m'avait signalé noserub ;)

florence Meichel a dit…

pour être honnête, il me l'avait signalé aussi mais je l'avais oublié entre temps ! :-)

je m'en vais rajouter son nom ! :-)

A tout César tout honneur ! :-)

SecretStory a dit…

Il est utile de signaleque Google, d'ailleur propriétaire de blogspot et blogger, développe un outils "Open Social" qui permettra de mettre en relation les différentes plateforme et réseau sociaux.

socialP2P nous voila.